search

Accueil > Politique éducative > Les différents parcours éducatifs > Parcours Avenir > CPE et persévérance scolaire : un levier efficace

CPE et persévérance scolaire : un levier efficace

jeudi 14 janvier 2021, par Stéphane GOUDET

Les collégiens et les collégiennes âgés de 14 ans(4e et 3e) et les lycéens et les lycéennes peuvent réaliser une semaine de stage en entreprise durant les vacances scolaires y compris les grandes vacances (1 à 5 jours maximum en entreprise par stage). Sur la base du volontariat, ce stage peut être valorisé par une soutenance orale organisée par la/le CPE , en concertation avec ses partenaires habituels dans le cadre du parcours avenir : Professeur Principal, Psyen, Professeur Documentaliste...

LE STAGE PENDANT LES VACANCES SCOLAIRES :

Ces mini-stages permettent aux élèves de découvrir l’entreprise et un ou plusieurs métiers, de rencontrer et d’échanger avec des professionnels, d’observer la réalité des métiers.C’est une occasion offerte pour aider à construire un parcours de formation et un projet professionnel. C’est un moyen efficace de tester la motivation d’un ou une élèves pour son projet. C’est un levier puissant pour rechercher un maître d’apprentissage. C’est la CCI ou la CMA de votre département qui gèrent les conventions de stages. Pour en savoir davantage, c’est ici ou encore ici

LA SOUTENANCE ORALE DE RAPPORT DE STAGE

La/le CPE peut proposer sur la base du volontariat de l’élève, de présenter à l’oral ce stage. Organisée sous forme de soutenance orale, cette épreuve permet de valoriser l’implication du stagiaire, préparer à l’épreuve orale du DNB ou au CFG.

Cette épreuve peut s’organiser de la façon suivante : l’élève prépare un diaporama PowerPoint obligatoire, réalisé avec le concours des enseignants de technologie, du PP ou du CPE
C’est une épreuve de type examen, qui fait l’objet d’une convocation individuelle écrite à une date et un horaire précis devant un jury composé de plusieurs personnes suivant le contexte et les besoins : un membre de l’équipe éducative, un membre de l’équipe de direction, le PP, le CPE, le maître de stage invité à l’occasion, le PSYEN...etc

Modalités de l’épreuve :

Durée totale : 15’ dont 10’ d’échange avec le jury

• Présentation du stage avec un diaporama (3 diapositives minimum) : 5 minutes
• Echange avec le jury 5 minutes
• Débriefing : 2 minutes

Objectifs :

• Lutter contre le décrochage scolaire-développer l’estime de soi des élèves les plus fragiles entre autres
• Travailler sur le projet d’orientation de chaque élève
• Entraîner les élèves au passage d’un examen oral, en préparation de l’oral d’histoire des arts du DNB.
• Maîtriser l’outil informatique (fabrication d’un diaporama, recherche sur internet, utilisation d’un traitement de texte etc.).

Conseils-retours d’expérience :

-Ce dispositif peut être l’occasion également de travailler avec l’élève une première approche du recrutement : rédaction d’une lettre de motivation, entraînement à la demande de rendez-vous par téléphone, rédaction d’un CV (document méthodologique ci-joint)

- Ce dispositif ne s’adresse pas uniquement aux élèves décrocheurs (perturbateurs, désengagés...) mais aussi à tous les élèves désireux de découvrir le monde professionnel

- Ce dispositif peut devenir une mesure d’accompagnement dans le cadre d’un GPDS (exemple de fiche action ci-jointe)

- Ne pas hésiter à inviter le maître de stage à participer à la soutenance, à lui communiquer le power-point ou l’évaluation : c’est un bon moyen de tisser des liens avec les entreprises et de montrer l’engagement de l’EPLE dans ce dispositif

- Proposer (en conseil pédagogique par exemple) que la note soit intégrée à la moyenne de technologie

Pour compléter cet article, vous pouvez également consulter :

Les décrocheurs scolaires : typologies, ressources

C.P.E et persévérance scolaire : le GPDS

Un outil pour la persévérance scolaire : la fiche de suivi positif

Galerie