search

Accueil > Formation CPE > Continuité pédagogique > Le BO du 06/11/2020 : Modalités d’organisation des lycées face à la (...)

Le BO du 06/11/2020 : Modalités d’organisation des lycées face à la situation sanitaire

jeudi 12 novembre 2020, par Stéphane GOUDET

Le Bulletin officiel de l’éducation nationale publie des actes administratifs : décrets, arrêtés, notes de service, etc. La mise en place de mesures ministérielles et les opérations annuelles de gestion font l’objet de textes réglementaires publiés dans des BO spéciaux. Celui du 06 novembre 2020 fixe les nouvelles modalités d’organisation des lycées face à la situation sanitaire.

La situation sanitaire actuelle appelle à répondre à deux priorités : permettre à tous nos élèves d’être présents à l’école, au collège et au lycée et assurer la sécurité de nos élèves et de nos personnels. Si le protocole sanitaire défini en juillet 2020 a fait la preuve de son efficacité, les cas de contamination des élèves et des personnels ont été limités, l’aggravation du contexte épidémique a conduit à renforcer certaines de ses dispositions. Le protocole sanitaire renforcé, en vigueur depuis le 2 novembre, permet de répondre à cette double exigence.

Les mesures prévues au titre du présent protocole sont cependant plus difficiles à appliquer au lycée, Du fait de la taille de certains établissements et de l’organisation des enseignements, notamment des enseignements de spécialité, de la présence d’options en nombre parfois important, les dispositions prévues par le protocole sanitaire en vigueur, et notamment la limitation du brassage entre les élèves, sont plus difficiles à appliquer.

C’est pourquoi le fonctionnement des lycées peut être adapté de manière à assurer la plus stricte application du protocole sanitaire.

Ainsi, tout en poursuivant les enseignements, les établissements peuvent développer le recours à l’enseignement à distance afin de limiter le nombre d’élèves accueillis simultanément.

Les adaptations issues de la présente instruction n’ont pas vocation à remettre en cause des organisations qui auraient déjà été arrêtées avant sa publication et en respecteraient les principes.

Consulter le BO et le détails des aménagements possibles