search

Accueil > Pilotage & vie scolaire > Management des personnels éducatifs > Conseils à l’équipe vie scolaire pour se faire respecter en (...)

Conseils à l’équipe vie scolaire pour se faire respecter en étude

mardi 25 août 2020, par Stéphane GOUDET

C’est bientôt la rentrée ! Les premières interventions, les premiers gestes de l’assistant(e) d’éducation sont scrutés par les élèves. Certains élèves vont même chercher à "tester" les nouveaux. Certains AE parviennent mieux que d’autres à se faire respecter par les élèves. Les premières décisions vont en partie conditionner la suite de la relation vie scolaire-élèves. Ainsi, il est essentiel dès les premiers jours de mettre en place une politique d’accueil des élèves en étude cohérente et concertée et de faire passer un message fort aux élèves. Voici quelques conseils pour établir un climat serein en étude .

1. Placer les élèves


En fonction des contextes, de la connaissance du public, de la configuration des lieux, cela peut-être une stratégie pertinente
Placer ses élèves, c’est organiser les relations pendant l’heure de permanence ; ce n’est en aucun cas une perte de temps puisque c’est cela qui vous permettra de prévenir certains conflits et de créer une ambiance de travail calme et stimulante. Cela permet également d’emblée d’affirmer son autorité en veillant à demeurer ouvert au dialogue.

Placer les élèves peut passer pour un geste punitif totalement arbitraire aux yeux des élèves. Pourtant, si vous le faites dès les premiers jours, on ne pourra pas vous accuser de placer vos élèves en fonction des affinités qu’ils ont développées durant les premiers jours de classe. Vous pouvez aussi vous accordez des marges de manoeuvre par la suite pour modifier par la suite le placement des élèves en fonction des habitudes de travail , des besoins de coopération

2. Se déplacer, être mobile

Le personnel vie scolaire est l’animateur et doit s’asseoir à différents endroits à chaque fois. Il doit voir en permanence l’ensemble des élèves de la classe quelle que soit la disposition des tables et des élèves. Sa position dans l’espace n’est donc jamais le fruit du hasard ou de l’habitude …Si certaines situations privilégient sa présence au bureau, il gagnera en fonction des besoins à occuper l’ensemble de l’espace classe afin de ne pas figer une partition de l’espace, toujours symbolique : le bureau pour l’adulte et la salle pour les élèves. Il ne s’agit pas pour l’AE de ne descendre « dans l’arène » que quand il y est obligé (conflit entre élèves), mais bien de se positionner régulièrement dans la classe à l’endroit le plus adéquat en fonction de l’activité et de la gestion du groupe. Il veillera donc à diversifier sa position pour voir ce qui se passe dans la classe, pour maintenir l’attention des élèves et pour pouvoir être auprès de tous, sans privilégier un espace ou un groupe d’élèves. Ce faisant l’AE reste attentif aux attitudes de chacun afin de s’assurer qu’il ne sera pas la cible de provocations ou de plaisanteries déplacées.

3. Donner des consignes claires

S’assurer que les consignes données seront les mêmes pour tous les membres de l’équipe vie scolaire. S’appuyer par exemple sur un règlement d’études surveillés qui pourra faire l’objet d’une concertation.Avant de mettre les élèves à la tâche, assurez-vous que ces consignes soient claires et connues des élèves. Écrivez-les au tableau (numérotez-les, c’est encore mieux). Affichez les afin qu’elles puissent être consultées à tout moment. S’assurer que ces règles ne soient pas uniquement constituées d’interdits. cf : exemple en document joint

4. Eviter d’être ‘’copain – copain ‘’

C’est une erreur courante que font les nouveaux . Vous n’êtes pas là pour être amis avec les élèves, vous êtes là pour être leur référent membre de la vie scolaire. On ne peut pas parler d’amitié car la différence d’âge, d’expérience et de savoir font que nous appartenons à deux mondes différents.

Les élèves sont amusants et intéressants et voudront s’engager, mais pour leur donner le meilleur d’eux-mêmes, vous devez aussi établir que vous êtes l’autorité, en précisant les limites et règles. Cela signifie simplement que le premier jour, l’amitié
n’est pas votre priorité, essayez d’établir une relation éducatuve ferme et saine dès le départ

5. Soyez bien préparé, et bien organisé

Le bon AE se prépare à l’avance lorsqu’il doit prendre en charge une classe. La mise en place de rituels éducatifs est utile . Pour en savoir davantage sur les rituels en éducation, consulter l’article du site tousalecole.fr sur les rituels
L’accueil, le placement, l’appel. Les listes d’appels doivent être à jour. Les plus expérimentés peuvent conseiller "les nouveaux". Ayez aussi des activités pour vos élèves lorsqu’ils finissent un travail, sinon, certains se feront un plaisir de déranger les autres (mots croisés, sudoku, dessin, énigmes, madala etc.)

Pour compléter cet article, consulter également les articles suivants :

Gestion de la permanence : un enjeu pour le service Vie Scolaire en collège !

Gestion des élèves en étude : le mandala pour apaiser, gérer le stress ou se recentrer

Tetraèdre ou tétra’aide : un outil pour gérer le travail en groupe, réguler la parole, animer une séquence

La posture éducative de l’Assistant(e) d’Education : conseils