search

Accueil > Climat scolaire > ACTIONS, PROJETS,OUTILS > La roue des émotions : un outil pour verbaliser les émotions et en (...)

La roue des émotions : un outil pour verbaliser les émotions et en décrypter les besoins sous-jacents

dimanche 1er octobre 2017, par Stéphane GOUDET

Il existe des outils pour encourager à verbaliser les émotions, mais peu abordent la question des besoins sous-jacents.

Carl Rogers, puis la Communication Non Violente (CNV) ont mis en évidence que toute émotion correspond à un ou des besoins insatisfaits. Prendre conscience de ses besoins permet d’apaiser l’émotion. Utilisons la métaphore suivante : Quand le témoin de votre jauge d’essence s’allume sur votre tableau de bord, vous savez que vous avez besoin de trouver une pompe à essence. Se contenter de nommer l’émotion reviendrait à dire : « Tiens, le témoin de mon réservoir est allumé » et continuer sa route !

La roue des émotions : un outil d’intelligence émotionnelle et de non violence pour les enfants

Connaître et accueillir ses émotions est un pilier de la non violence et du bonheur.

Tant que le cerveau n’a pas atteint sa pleine maturité (pas avant 20 ans, certains chercheurs affirmant même vers 30 ans), les processus de gestion des émotions ne sont pas totalement fonctionnels.

L’enfant a alors des difficultés à contrôler et maîtriser ses réactions émotionnelles. L’enfant n’est pas en mesure de gérer l’ensemble des émotions qui affluent en lui du fait de l’incomplétude de ses réseaux neuronaux. Le cortex préfrontal est incapable de jouer son rôle de régulateur des émotions fortes.

L’apprentissage du langage des émotions aura alors sur l’enfant un impact sur son comportement social, et notamment sa capacité à surmonter le stress, à gérer son agressivité et à exprimer ses affects.

Par ailleurs, un enfant qui enfouit ses émotions, ses peurs, qui ne peut pas manifester sa joie ou sa colère, n’apprend pas à tenir compte de ce que lui ou les autres ressentent. Il ne développe pas d’empathie, pas de bienveillance : ni pour lui-même, ni pour les autres.

Quand un enfant apprend à repérer ses émotions et à repérer le message envoyé par son corps, il arrive mieux à s’adapter et à comprendre ce qui compte pour lui mais aussi pour les autres.

La roue des émotions qui est proposée permet de gagner en intelligence émotionnelle. Elle peut servir de boussole interne aux enfants pour mettre des mots sur ce qu’ils ressentent en identifiant les sensations qui accompagnent les émotions et les besoins insatisfaits qui en sont à l’origine. Dans cette roue des émotions, des suggestions sont faites pour combler ces besoins sur lesquels les émotions attirent l’attention.

Cette roue peut être utilisée en classe, à la maison, dans tout groupe d’enfants (centre aéré, périscolaire…) et par toute personne travaillant avec des enfants (orthophonistes, psychomotriciens…). Elle est accessible aux enfants dès 6 ans.

On peut la proposer sous la forme de jeu et, une fois que les enfants se sont approprié cet outil, on pourra les inviter à l’utiliser en autonomie en cas de tension, de mauvaise humeur, de découragement ou de conflit.

Ainsi, on pourra introduire cet outil en posant des questions sur les émotions en général, en dehors des moments de « crise » :
◾te souviens-tu d’un moment où tu as ressenti de la colère ? qu’as-tu ressenti dans ton corps ? de quoi aurais-tu eu besoin ? qui peut écouter ta colère ?
◾te souviens-tu d’un moment où tu as ressenti de la peur ? qu’as-tu ressenti dans ton corps ? de quoi aurais-tu eu besoin ? qui peut t’aider et te protéger ?
◾te souviens-tu d’un moment où tu as ressenti de la tristesse ? qu’as-tu ressenti dans ton corps ? qu’est-ce qui t’a rendue triste ? de quoi aurais-tu eu besoin ? qui peut te réconforter ?
◾te souviens-tu d’un moment où tu as ressenti de la honte ? qu’as-tu ressenti dans ton corps ? de quoi aurais-tu eu besoin ?
◾te souviens-tu d’un moment où tu as ressenti du dégoût ? qu’as-tu ressenti dans ton corps ? de quoi aurais-tu eu besoin ?
◾te souviens-tu d’un moment où tu as ressenti de la joie ? qu’as-tu ressenti dans ton corps ? de quoi aurais-tu eu besoin ? avec qui peux-tu partager ta joie ? comment peux-tu la maintenir ?

Source :

pour découvrir d’autres outils, http://apprendreaeduquer.fr/roue-de...