Accueil  >  Pilotage & vie scolaire > "Arrêté Collège" du 16 juin 2017 : Aménagements de la Réforme du Collège

Rubrique Textes et règlements

"Arrêté Collège" du 16 juin 2017 : Aménagements de la Réforme du Collège

Le 19 juin 2017 - Stéphane GOUDET

L’arrêté collège est paru au Journal officiel du 18 juin. Sans interdire les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI) il les ne les rend plus obligatoire que sur 1 année des 4 que compte le collège.L’accompagnement personnalisé connaît le même sort.

Les EPI et l’AP réduits

Un amendement modifie l’article 3 pour prescrire un minimum d’un EPI et d’une séquence d’accompagnement personnalisé sur le cycle 4. Il ajoute en fin d’article un nouveau paragraphe. " A l’issue du cycle 4, tout élève doit avoir bénéficié de chacune des formes d’enseignements complémentaires".

Chaque élève devra donc avoir croisé au moins un EPI et un temps d’accompagnement personnalisé (AP) sur son temps au collège. A charge pour chaque collège de choisir le niveau où ces dispositifs seront mis en place. Ce devra obligatoirement être le même niveau pour tous les élèves. L’article 4 précise maintenant que le niveau retenu pour faire un EPI ou l’AP sera le même pour tous les élèves. " La répartition entre les enseignements complémentaires est déterminée par l’établissement, en fonction des besoins des élèves accueillis et du projet pédagogique de l’établissement. Elle est identique pour tous les élèves d’un même niveau".

Mais qu’est ce qu’un EPI ? L’arrêté a supprimé la liste des thèmes obligatoires. Un EPI reste interdisciplinaire mais les enseignants pourront considérer comme EPI ce qu’ils voudront.

Une modification à venir du brevet ?

Il faut s’attendre maintenant à une probable modification du règlement du brevet. Celui ci prévoir une épreuve orale sur l’EPI. Elle ne pourrait être maintenue que si les collèges choisissaient impérativement le niveau de 3ème pour faire l’unique EPI obligatoire.

Les autres modifications

L’article 5 met les langues régionales au même niveau que les langues étrangères. " un enseignement commun ou un enseignement complémentaire peut à chaque niveau être dispensé dans une langue vivante étrangère, ou régionale".

L’article 7 est modifié pour renforcer l’horaire des bilangues. " Les enseignements facultatifs peuvent porter sur : a) les langues et cultures de l’Antiquité au cycle 4, dans la limite d’une heure hebdomadaire en classe de cinquième et de trois heures hebdomadaires pour les classes de quatrième et de troisième ; b) l’introduction d’une deuxième langue vivante étrangère, ou régionale, en classe de sixième. Le cas échéant, l’enseignement des deux langues vivantes se fait dans la limite de six heures hebdomadaires (au lieu de : dans la limite de deux heures hebdomadaires) ; c) un enseignement de langues et cultures européennes, s’appuyant sur l’une des langues vivantes étudiées, dans la limite de deux heures hebdomadaires au cycle 4".

https://www.legifrance.gouv.fr/affi...

Les dernières brêves

Rester informé