search

Accueil > Persévérance scolaire > Formation,ressources, textes sur décrochage scolaire > Persévérance scolaire : les apports de la psychologie positive

Persévérance scolaire : les apports de la psychologie positive

lundi 8 avril 2019, par Stéphane GOUDET

Comment aider les adolescents à surmonter leurs échecs et retrouver confiance en eux ?
Voici 4 conseils de Charles Martin-Krumm et Ilona Boniwell. Ils sont issus du livre « Pour des ados motivés : les apports de la psychologie positive ». Source : Adozen.fr

Transformer les échecs en succès

Aidez les élèves à identifier quelques exemples d’échecs passés et mettez-le au défi de voir ce qu’il en a appris.

Donner une évaluation appropriée aux échecs

Les évaluations suivant un échec doivent expliquer celui-ci en lien avec le manque d’effort, tout en attirant l’attention sur les compétences existantes et non pas par une intelligence et des talents déficients. C’est la différence entre une étiquette : « Je ne suis pas intelligent » et l’appréciation d’un acte dans le cadre d’une progression globale : « Avec plus d’efforts ou une méthode différentes, je peux y arriver. »

Trouver des exemples

Demandez à l’lélève d’identifier quelqu’un qu’il considère être un héros. En utilisant les ressources internet et toutes celles qui sont à sa disposition, mettez-le au défi de découvrir les efforts immenses que leur héros a dû fournir pour parvenir à ses succès et discutez ensuite de l’ensemble de son parcours. Était-il doué ou doit-il son succès à son travail, à sa persévérance, à l’énergie déployée ?

Par exemple, Richard Branson, fondateur de la marque Virgin, était dyslexique et n’avait que de mauvais résultats scolaires. Il quitta l’école à 16 ans. Qu’a-t-il fait pour réussir .

Aider l’élève à se fixer des objectifs d’apprentissage

Se concentrer sur la construction de la maîtrise et des compétences plutôt que sur le fait d’arriver simplement au résultat. Aidez votre adolescent à se fixer au moins un objectif d’apprentissage, en le guidant avec les questions suivantes :
◾Qu’est-ce que tu aimerais apprendre ?
◾Est-ce un objectif à long terme ou à court terme ?
◾Est-ce une épreuve difficile ? Est-ce assez difficile pour toi ?
◾Pourquoi souhaites-tu le faire ?
◾Quelles sont les étapes nécessaires pour atteindre ton objectif ?
◾Qu’est-ce qui pourrait t’empêcher d’atteindre ton objectif ? Et que pourrais-tu faire pour surmonter cela ?
◾Comment comptes-tu faire pour tenir ton engagement (ex : dire à quelqu’un d’autre ce que tu comptes faire et quand tu comptes le faire) ?
◾Quelles actions mettras-tu en place pour atteindre ton objectif ?
◾De qui et/ou de quoi d’autres as-tu besoin pour réussir dans ta démarche ?

Source :
Pour des ados motivés : Les apports de la psychologie positive.Charles Martin-Krumm et Ilona Boniwell

Les auteurs présentent ici les nouveaux comportements éducatifs qui permettront aux parents et aux enseignants de faire croître les ressources des jeunes, notamment dans leur vie scolaire. Cette synthèse de toutes les études en psychologie positive applicables à l’éducation est nourrie de nombreux conseils en fonction des différentes situations de la vie quotidienne.

Galerie

Exemples d'échecs célèbres S'appuyer sur les réussites