search

Accueil > Politique éducative > Les différents parcours éducatifs > Parcours Citoyen > Formation des délégués : Former à la prise de décision

Formation des délégués : Former à la prise de décision

samedi 29 septembre 2018, par Stéphane GOUDET

« Les compétences psychosociales sont la capacité d’une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C’est l’aptitude d’une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l’occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement. » Savoir résoudre un problème en prenant une décision est l’une de ces compétences. Voici des outils de formation .


Un jeu de rôle : L’île déserte Source : http://www.cartablecps.org

Expérimentation / Mise en situation

L’animateur présente l’activité : « Aujourd’hui, nous allons partir en voyage, en voyage sur une île déserte… Nous pouvons emporter 5 choses en tout. Mais il faut nous mettre d’accord sur nos bagages ! La place est limitée sur le bateau… Nous allons travailler par groupe. » L’animateur constitue les groupes par une méthode aléatoire (vanille, fraise, abricot, chocolat, menthe, par exemple). 4 à 5 enfants par groupe est une bonne moyenne.

Les consignes :

Étape 1 : Choix personnel : « seul, choisissez les 5 choses importantes pour vous à partir des propositions de la fiche que je vais vous remettre. »
Étape 2 : Mise en commun : « mettez en commun dans chaque groupe les objets retenus par chacun sur une feuille de papier »
Étape 3 : Choix ensemble : « mettez-vous d’accord sur les 5 objets à emporter pour le groupe. Noter le résultat de la discussion sur la fiche du groupe. » Étape 4 : Présentation des choix d’objets de chaque groupe.

Prise de conscience / Analyse

Temps collectif – l’animateur questionne…  « Avez-vous réussi à vous mettre d’accord dans chaque groupe ? »  « Est-ce-que c’était difficile à faire ? Comment vous vous êtes sentis lors de l’exercice ? » Cette question va permettre aux enfants d’exprimer leurs ressentis agréables ou désagréables. On pourra retrouver : frustration, déception, découragement, sentiment de mise à l’écart, renoncement, ou bien fierté, réussite individuelle ou collective, plaisir…  « Comment avez-vous fait dans chaque groupe ? » Aider les enfants à repérer ce qui a été privilégié : la concertation, la reconnaissance de chacun ou bien l’efficacité et la réussite au détriment de certains… Il est possible alors de faire le lien avec les ressentis exprimés précédemment. Le choix de certains modes de prise de décision a des effets sur les membres du groupe.

Veuillez trouver la description complète du jeu de rôle ci-joint.

Fiche pour aider à la décision et à la motivation
.Source : http://apprendre-reviser-memoriser.fr

Une fiche pour aider à la décision et consolider la motivation en permettant de contrer les “mais”.

La première partie invite à lister une envie (cela peut être une envie qui empêche les révisions comme une envie d’aller au cinéma ou de sortir ou alors, plus profondément, une envie liée à un objectif, un rêve, un projet de vie important).

La deuxième partie invite à dépasser les “mais” qui émergent sous forme de peurs (peurs personnelles, peurs projetées par l’entourage, croyances liées à des messages limitants entendus par des personnes extérieures) ; de limites (physiques, psychologiques, méthodologiques ou encore cognitives) ; d’obstacles (les freins, les obligations, les délais).

La troisième partie permet de s’appuyer sur l’envie et de prendre en compte les freins en trouvant des solutions créatives.

La quatrième étape consiste à peser le pour et le contre de chacune des solutions trouvées. Il est alors possible de choisir la solution qui présente le plus d’avantages et/ou le moins d’inconvénients
La cinquième étape est celle de l’application de la solution choisie.

Le jeu de rôle "la NASA"

OBJECTIFS

1. Comparer l’efficacité de la prise de décision individuelle et la prise de décision collective.
2. Montrer que le fonctionnement d’un groupe dépend directement des méthodes de travail de ses membres en comparant le mode de prise de décision par vote et le mode de décision consensuel.
3. Montrer que les conflits, bien maîtrisés, favorisent la créativité.
4. Apprendre à un groupe à ne pas sous-estimer son propre potentiel pour accroître son efficacité.