search

Accueil > Politique éducative > Education à la citoyenneté, Education morale et civique. > Semaine de la jusice en collège : l’exemple du collège de Saint (...)

Semaine de la jusice en collège : l’exemple du collège de Saint Florentin (89)

mercredi 1er avril 2020, par Céline Louis-Sidney

Dans le cadre du CLSP, en collaboration avec la Police Municipale et la CPE (Mme Louis-Sidney), le collège Marcel Aymé banalise depuis 5 ans, une semaine de cours pour le niveau 4° afin de mettre en place une semaine de la justice. Cette semaine, est incorporée au Parcours Avenir et est en lien également avec le programme d’histoire. Durant cette semaine, différents acteurs travaillant dans le domaine de la justice interviennent auprès des élèves.

Objectifs : développer l’ambition des élèves et expliquer les rouages de la justice, ainsi que la mission et les domaines de compétences des différents professionnels

DEROULEMENT ET ORGANISATION :

Une préparation en amont de cette semaine est réalisée par la BPDJ. En effet, ils interviennent en début d’année sur la thématique suivante : « Loi et justice des mineurs ». Ainsi, ils expliquent les différentes infractions qui existent, les peines encourues et le cas particulier des mineurs.

Ensuite, un questionnaire est crée à destination des élèves. Il se compose de 2 parties :
Une première partie travaillée par les professeurs d’histoire sur la place de la justice dans la société et son organisation ;
Une deuxième partie, concoctée par les CPE dans le cadre du Parcours Avenir.

Cette semaine a comme fil conducteur une exposition « 13-18 » qui porte sur des questions relatif à la justice.

La recherche d’intervenants :
Un courrier rédigé conjointement par la CPE et la Police Municipale est envoyé aux tribunaux, bâtonnier…environ 4 mois avant le début de cette semaine.
Nous essayons d’avoir tous les intermédiaires de la justice (exemple brigade de recherche, Juges……), et au fur à mesure des réponses obtenues, un planning est établit selon les disponibilités de chacun.

Une évaluation est mise en place en EMC et les différents métiers seront retravaillés en heure de vie de classe par les PP.

Nous avons eu la chance de recevoir la Présidente du Tribunal de Grande Instance, des juges (d’instruction, pour enfants, aux affaires familiales, de la chambre civile, d’applications des peines), des substituts, la BPDJ, la brigade de recherche, les éducateurs PJJ, l’ADAVIRS, des avocats, des procureurs, SPIP, greffière.

Cette semaine est riche en émotions et en découvertes à la fois pour les élèves et les adultes.