search

Accueil > Persévérance scolaire > Actions, projets,outils > Une démarche pour la persévérance scolaire : le tutorat entre (...)

Une démarche pour la persévérance scolaire : le tutorat entre pairs

mercredi 8 mai 2019, par Stéphane GOUDET

Voici 2 exemples de tutorats entre pairs afin de développer la coopération entre les élèves. Pour que chacun puisse y puiser des idées et créer ses propres outils afin de répondre à ses besoins.

TUTORAT SOUS FORME DE CONTRAT

Dans le cadre de la prévention du décrochage scolaire, ou après les conseils de classes ou encore pour répondre à une demande formulée par l’élève ou la famille, le premier dispositif peut apporter une réponse adaptée suivant le profil du tuteur et celui du tutoré. Ce dispositif doit être expérimenté durant une durée donnée , accompagné et evalué en fin de période.*

Objectifs :

[*Le tutorat*] autorise une meilleure prise en compte des relations et des activités entre apprenants et permet une plus grande participation des élèves à leurs propres apprentissages. Situé à l’articulation de l’acte d’enseigner et de celui d’apprendre, il sollicite conjointement les processus de transmission, d’appropriation et de réinvestissement des connaissances.

Il s’appuie sur une conception du développement comme processus d’assistance et de co-élaboration entre les individus, où la capacité à apprendre est corrélative de celle d’expliquer, d’enseigner.

Ses effets bénéfiques concernent aussi bien les tutorés (ceux qui sont aidés) que les tuteurs.

[*Le tutorat entre pairs*] cherche à favoriser la prise de confiance en soi, à aider au renforcement et à l’acquisition de savoirs des tutorés, mais aussi à accroître la capacité à apprendre des tuteurs en développant leur capacité à expliquer.

Le principe est simple : un élève plus compétent qu’un autre dans un domaine ou par rapport à une tâche particulière, vient en aide à un autre élève, non pour faire à sa place ni pour lui
dicter ce qu’il faut faire, mais en lui expliquant comment s’y prendre pour qu’il parvienne à
mieux réussir par lui-même. Dans l’idéal, un échange de compétences entre élèves est à développer mais cela n’est pas toujours réailisable.

Pour que ce dispositif fonctionne :

 Travailler dans le calme
 Etre volontaire et vouloir progresser
 Bien apprécier l’élève avec lequel on travaille
 Travailler régulièrement
 Avoir confiance en soi

Les poissons-pilotes

Merci à Florent Jeannin, CPE au Collège Nicolas Copernic de Saint Vallier

Poissons-pilotes ? De quoi s’agit-il ?Retour ligne automatique
Retour ligne automatique
C’est une aide au travail personnel des élèves de 6ème et 5ème par des élèves de 4ème et de 3ème volontaires.Retour ligne automatique
L’engagement des élèves s’effectue sur la base du volontariat « sans distinction de niveau scolaire ».Retour ligne automatique
Il s’agit en fait de donner du temps pour un élève plus jeune, de mobiliser ses connaissances pour contribuer à sa réussite.

Les objectifs visés par l’aide entre élèves :

- Pour les 4ème/3ème , les « tuteurs » :

- Accroître leur sens de responsabilités, les aider à devenir plus autonome.

- Leur donner des occasions de réviser leur base.

- Améliorer les relations entre les élèves de l’établissement en créant un meilleur climat général au sein du collège.

- Promouvoir des attitudes de solidarité, permettre à l’élève de se sentir utile.

- Apporter son expérience aux plus jeunes.

- Pour les 6ème/5ème , les « tutorés » :

- Améliorer leurs résultats scolaires. Retour ligne manuel
- Meilleure intégration scolaire des plus petits.

- Révision, éclaircissement sur des questions ou des points mal compris.

- Aider les plus jeunes à mieux s’organiser.

Modalités de fonctionnement : Retour ligne manuel
- La constitution des binômes se fait soit par choix réciproque (élèves qui se connaissent), soit par le CPE ou L’AEd qui suit le projet. Retour ligne manuel
- Chaque binôme se retrouve régulièrement une fois par semaine soit entre 13 et 14 heures soit pendant une heure d’étude commune.

- Les élèves s’engagent sur une durée limitée reconductible s’ils le souhaitent.