search

Accueil > Politique éducative > Education à la citoyenneté, Education morale et civique. > 9 décembre : « Journée de la laïcité à l’École de la République (...)

9 décembre : « Journée de la laïcité à l’École de la République »

mardi 26 novembre 2019, par Stéphane GOUDET

La journée de la laïcité est célébrée chaque année le 9 décembre, en tant que jour anniversaire de la loi de séparation des Églises et de l’État de 1905. C’est l’occasion, dans les écoles et établissements du second degré (mais aussi au niveau académique), de faire vivre la laïcité.

Les enseignants et plus largement les personnels de la communauté éducative (CPE, personnels de direction) peuvent se saisir de cet anniversaire pour développer des projets mobilisant les élèves à travers une dimension collective.

Outils pédagogiques pour la journée de la laïcité à l’École de la République

Depuis la loi Ferry de 1882 et la loi Goblet de 1886, la laïcité est un socle historique de l’égalité entre les élèves à l’école. Ce principe instaure les bases fondamentales de liberté et de tolérance sur lesquelles notre République s’est construite. Ainsi, la commémoration de la loi du 9 décembre 1905 entend être un moment qui permette à chacun d’échanger sur ce principe pour le comprendre, se l’approprier et le célébrer comme pilier de la fraternité en France. Ce moment participe d’une pédagogie de la laïcité propice à faire adhérer les élèves à ce principe majeur de la république.

Les ressources d’accompagnement pour l’anniversaire de la loi du 9 décembre 1905 portant séparation des Églises et de l’État, proposent des pistes pour la mise en œuvre de séances en classe. Dédiés à une pédagogie de la laïcité et pensés en lien avec les programmes d’enseignement moral et civique, ces outils et démarches constituent des exemples de ce qu’il est possible de mettre en œuvre dans une classe, avec ses élèves, selon le cycle.

Au cours de cette journée dédiée au sens de la laïcité dans ses liens avec les valeurs de la République, chacun peut rendre explicite le fait que toutes les activités éducatives et tous les enseignements disciplinaires, dont le caractère obligatoire est rappelé dans la circulaire d’application de la loi de 2004, participent au fondement des valeurs laïques. Il n’y a pas que l’histoire qui participe de cette transmission.

Dans toutes les disciplines, il s’agit d’aider à pratiquer une séparation entre les différents domaines de réflexion (ce qui relève de la science et de la connaissance et ce qui relève des croyances) en lien avec chacun des programmes disciplinaires au programme. C’est aussi donner aux élèves les outils intellectuels qui leur permettent de la pratiquer dans un équilibre des droits et des devoirs, par le débat, l’argumentation, la réflexion et la confrontation des sources.
Pour en savoir davantage, consultezla page eduscol consacrée à cet anniversaire