search

Accueil > Politique éducative > Comment valoriser, financer un projet innovant ?

Comment valoriser, financer un projet innovant ?

mardi 28 septembre 2021, par Stéphane GOUDET

La démarche de projet avec des partenariats internes et externes à l’institution est souvent confrontée pour les CPE aux enjeux financiers et aux difficultés de reconnaissance des actions envisagées. Il existe des pistes néanmoins pour trouver des soutiens financiers et mettre en avant des dispositifs innovants.

Valoriser les projets


La Cellule Académique pour la Recherche et le Développement en Innovation et Expérimentation (Cardie) est l’antenne académique du Département pour la recherche et le développement en innovation et expérimentation (DRDIE) dépendant de la Direction générale de l’enseignement scolaire (Dgesco).La Cardie contribue à la volonté ministérielle d’encourager les initiatives innovantes qui reposent sur la capacité des équipes éducatives à construire de nouvelles réponses aux problèmes qu’elles rencontrent.
Consulter l’article sur la cardie

Trouver un financement : 3 exemples

La Fondation de france

La Fondation de France finance des associations ou services collectifs, sélectionnés pour la qualité et la rigueur de leurs actions. Elle propose ses aides à travers des appels à projets dédiés à des thématiques précises. Les demandes de subventions, instruites à partir d’un dossier, sont examinées par un comité de professionnels spécialistes du domaine concerné. La Fondation de France soutient en priorité des opérateurs de petite taille qui n’ont pas les moyens de collecter eux-mêmes les fonds nécessaires à la conduite de leurs projets.
Découvrir l’appel à projets 2019 de la Fondation

l’ADOSEN

Créée en 1962 et agréée par le Ministère de l’Education Nationale, l’ADOSEN – Prévention Santé MGEN agit auprès de la communauté éducative pour le bien-être des élèves. Éducation et promotion de la santé, de la citoyenneté et de la solidarité sont au cœur de ses actions.

Elle diffuse des outils et accompagne, par le biais de ses militants ou de ses volontaires en service civique, les équipes éducatives sur le terrain pour la mise en œuvre de leur projet. Elle défend l’idée que chaque professionnel de l’éducation doit être en capacité d’agir pour contribuer au bien-être des élèves, à leur réussite scolaire et à leur émancipation.

Le prochain appel à projet a été lancé le 15 Mars 2019 autour de la thématique des droits de l’enfant !
S’inscrire

Dans le cadre institutionnel, le CESC

Le comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) s’inscrit dans le pilotage de chaque établissement scolaire du second degré. C’est une instance de réflexion, d’observation et de proposition qui conçoit, met en œuvre et évalue un projet éducatif en matière d’éducation à la citoyenneté et à la santé et de prévention de la violence, intégré au projet d’établissement. Le CESC organise également le partenariat en fonction des problématiques éducatives à traiter.

Missions :contribuer à l’éducation à la citoyenneté ; préparer le plan de prévention de la violence ; proposer des actions pour aider les parents en difficulté et lutter contre l’exclusion ; définir un programme d’éducation à la santé et à la sexualité et de prévention des conduites à risques.

En fonction des priorités académiques mises en oeuvre, des financements sont possibles.Pour l’année scolaire 2019-2020, 2 priorités sont fixées (cf:courrier ci-joint)
- Agir sur le bien-être à l’école par le développement des compétences psychosociales
- Libérer les énergies par des actions favorisant l’autonomisation, la responsabilisation, et l’engagement individuel et collectif des élèves, en encourageant la mise en place de CESC inter-dégrés pour faciliter la liaison écoles-collège