search

Accueil > Politique éducative > Les différents parcours éducatifs > Parcours d’éducation artistique et culturelle > PROJET SEMAINE CONTRE LE RACISME ET LES DISCRIMINATIONS : « LE BATEAU DE LA (...)

PROJET SEMAINE CONTRE LE RACISME ET LES DISCRIMINATIONS : « LE BATEAU DE LA TOLERANCE »

mercredi 18 mai 2016, par Gaelle Jannot

Dans le cadre de la lutte contre les discriminations, une action simple et peu couteuse pouvant s’inscrire aussi bien dans le parcours citoyen que dans le parcours d’éducation artistique et culturelle

Une projet qui peut rassembler le ou la CPE de l’établissement, l’enseignant en Arts Plastiques et en Histoire Géographie Education Civique.

Objectifs : faire prendre conscience aux élèves de l’importance de la tolérance/ leur faire mesurer les conséquences/ les réunir avec leurs différences (physiques, culturelles, religieuses…) sur le même projet (une œuvre commune destinée à leur établissement scolaire)/renforcer le sentiment d’appartenance des élèves au collège

Point de départ : Ilya et Emilia Kabakov sont des artistes conceptuels russes. Ils ont érigé dans plusieurs villes du monde, souffrant de problèmes de tolérance et de « vivre ensemble », des bateaux, dont la voile a été « tissée » par des dessins d’enfants ayant pour thème la tolérance, le respect, le racisme…

L’idée : l’idée de ce projet est de « fabriquer » un bateau de la tolérance, qui sera exposé dans le hall ou près de la loge, et de faire « fabriquer » la voile par les élèves du collège.

Mise en place : chaque élève pourra, sur un format bien défini (10x15 cm), s’exprimer au moyen d’un dessin, d’un poème, d’un mot, d’un texte, d’une citation… sur ce support afin de faire passer un message de respect, tolérance… pour « tisser » la toile du bateau. Ils pourront le faire sur une heure d’étude, par exemple, ou sur leur temps libre, à la maison… La toile sera « tissée » à la fin du temps donné (fin de la semaine, par exemple) avec un groupe d’élèves.

Besoins : récupérer de grands cartons afin de faire le corps du bateau et du papier (c’est donc une action peu onéreuse).